Noémie – Les 5 étapes de son départ

Ce 26 avril 2017,

Je reviens sur mon expérience Keywe, le weekend du 14 au 16 avril.

Première étape – L’inscription

J’avais vu cette pub « Léa a testé Keywe pour vous ! ».
Le concept m’a tout de suite plu. Je m’inscris. Je ne me pose pas plus de questions.
Un peu plus d’une semaine plus tard, un certain Adrien m’appelle sur mon téléphone (que j’avais donné dans le formulaire d’inscription) et me dit « Bonjour ! Noëmi ? Tu t’es inscrite sur Keywe pour passer un weekend de folie en compagnie de 11 autres personnes de ton âge et de ta ville. Toujours partante ? » Moi : « Heu…. Ouais… »

Deuxième étape – La remise en question

Je ne suis pas quelqu’un de nature sceptique ou méfiante, pourtant j’avais plein de questions. C’est quoi l’arnaque ? Qui sont les organisateurs ? Qui sont les gens qui y participent ? Sous quels critères sont-ils choisit ? 6 filles – 6 garçons, est ce une expérience sociologique cachée derrière un weekend alléchant ? Est ce filmé ? Payant ? Adrien était disposé à répondre à toutes mes questions par téléphone. Mais le concept de se déconnecter pendant un weekend et de parler à un inconnu par téléphone me dérangeait un peu… J’ai décidé de demander à rencontrer un membre de l’équipe Keywe.

Troisième étape – La rencontre

C’est à ce moment là que j’ai rencontré Tom. Le créateur du concept. Un peu plus d’une semaine avant de partir, c’était un soulagement de voir enfin le visage derrière l’écran. Je lui ai posé toutes mes questions. Il a su trouver les mots pour me rassurée : « L’agence qui regroupe cette start-up et d’autres événements dédiés aux jeunes, existe depuis longtemps ». Et j’ai compris que c’était une start-up dont les créateurs sont jeunes mais pas moins sérieux et bienveillants. Tom a lui même tenté l’expérience pour tester son propre concept. Après un échange simple et sans prise tête, j’étais rassurée. Mais il me restait tout de même une petite appréhension.

Quatrième étape – Le départ

Encore indécise, je décide finalement de tenter l’expérience et de mettre mes doutes de côté.
Je réserve ma place. Je prépare ma valise. Et je me rend compte que je suis plus surexcitée qu’anxieuse. Tom et Adrien, ont prévu de mettre en contact les « Keywetrippers » pour faire du covoiturage. C’est à ce moment là que tout s’est apaisé pour moi. Une fois dans la voiture en compagnie de Florian, Romain et Morgane, d’autres participants du weekend, je me sentais vraiment dans le même bâteau, avec des gens de mon âge et de ma ville, ça faisait déjà pas mal points en commun. Rien que le trajet en voiture promettait un weekend sous le signe de la bonne ambiance…

Cinquième étape – L’arrivée à la villa

En arrivant, l’accueil chaleureux de Tom et Adrien m’a fait clairement comprendre que j’étais en sécurité dans un lieu magnifique et que tout ce que j’avais à faire c’était me détendre et profiter. Les 15 premières minutes passées, la soirée se lance et la fête, les rires, les jeux, la complicité qui naît au sein de ce petit groupe, nous portent tout au long du weekend.

Après 48h de folie, je reviens sur mes premières impressions.

LA CONCLUSION

Le concept du Keywekend, autrement dit : partager des moments avec des inconnus sans ton téléphone et sans réseau, se déconnecter de notre cyber-quotidien est absolument génial. Un peu triste, car on imagine que l’on est pas capable de le faire dans la vie de tous les jours, mais c’est faux. C’est un concept innovant et complètement en lien avec notre époque. justement, une fois cette expérience vécue, je peux dire que c’est possible. J’ai le choix. Je sais qu’à partir de maintenant je fais plus attention, c’est une prise de conscience concrète et physique. De plus, la relation créée entre toutes les personnes lors de ce weekend est unique. C’est une expérience où tout est mis en œuvre et propice pour créer des liens, s’intéresser vraiment aux gens et être disposé à les écouter, les observer et ne pas être occupé à virtualiser ces moments importants. De plus, c’est quelque chose que je n’aurais sûrement jamais pu me payer sans passer par cette organisation. Tout y est réunit pour laisser ses problèmes de côtés, poser le cerveau et en profiter au maximum ! Je n’avais plus envie de repartir et je suis restée en contact avec tout le groupe ! On s’est tous retrouvé une semaine après, dans la vie « réelle » et on a passé un super moment. Si vous hésitez encore, arrêtez, tout de suite. Ce n’est ni une blague, ni un canular, ni un plan foireux, ni une arnaque. C’est une expérience extraordinaire, que tout le monde devrait se permettre de vivre au moins une fois dans sa vie. Je ne regrette en aucun cas ma décision, d’autant qu’elle m’a valu de rencontrer quelqu’un qui maintenant fais partie de ma vie et que je n’aurais sans doutes pas rencontrer sans cette expérience. Merci à toi Tom, Adrien, ainsi qu’à toute l’équipe Keywe. Vous déchirez.

2018-02-14T18:13:16+00:00
Connectez-vous pour continuer
Mot de passe oublié ?
Vous n'avez pas de compte ? Inscription
L'email indiqué existe déjà

Mot de passe oublié ?